Rechercher
  • Rebecca Vidal

SnuGgle interview #4: Conversation avec Cindy




1) Dis-nous en un peu plus sur toi :)


Hello ! Je suis Cindy du compte instagram @milk.and.koala . Je suis maman de deux petits garçons de bientôt 3 ans (né préma à 35 sa) et un bébé de 5 mois. Je suis donc devenue maman à 27 ans. Versant professionnel je suis kinésithérapeute et monitrice de portage. J’envisage d’approfondir prochainement le versant allaitement en passant le concours international IBCLC.


2) Décris-nous en 1 ligne comment la maternité s’est passée jusqu’à maintenant pour toi ?


Si je dois résumer en une ligne, la maternité est à la fois ma plus belle révélation mais aussi mon plus grand chamboulement.


3) En tant que Maman qu’est-ce que tu as trouvé le plus difficile ?


Devenir maman dans notre société ultra tranchée il est difficile parfois en post partum de rencontrer la douceur et la bienveillance dont on en a besoin. Je dirais donc que le plus difficile est de trouver du soutien, le vrai soutien celui non jugeant et réconfortant. En somme: de construire son village et accepter sa propre voie (voix aussi finalement ) dans sa propre maternité.


4) Est-ce que le portage a pu t’aider en tant que Maman ?


Le portage m'a clairement sorti la tête de l'eau. J’étais face à moi-même qui devenait maman d'un petit préma avec des coliques intenses … Le portage a été un vrai soin qui a réconcilié mon corps et ma tête. Je portais mon bébé plus dans mon ventre, mais je le portais. Je pense avoir éviter une grosse dépression post partum grâce au portage.

5) Est-ce que tu peux nous décrire ta philosophie d’éducation avec tes enfants ?


Ma philosophie c’est de les accompagner au mieux en jonglant avec les besoins de chacun. La bienveillance est un maître mot mais je pense qu’il est important de le nuancer en précisant qu’il ne faut pas s'oublier dans sa maternité et que parfois quelques minutes de pause (grâce à un proche) ou bien de l'aide avec les taches quotidiennes permettent de souffler et de remplir son propre réservoir. Il est essentiel de se sentir bien pour les guider au mieux en douceur. Parfois ici aussi on se trompe, on en discute parents/ enfants et on réajuste. On fait au mieux avec les possibilités et besoins de chacun.





6) Est-ce que tu peux nous décrire ta relation aux vêtements avant d’être enceinte, pendant la grossesse et après l’accouchement ?


Loin de moi d’être une fashionista mais j'aimais et j’aime toujours être coloré. J’ai juste ajusté avec des vêtements allaitement compatibles. Aujourd’hui je le reconnais j'adapte parfois même ma tenue à mon moyen de portage.



7) Est-ce que tu as allaité ou donné le biberon à tes enfants ?


J’ai allaité mon grand jusqu’à la naissance de mon petit puis il s’est sevré. J’ai donc fait un relai avec mon grand et mon petit que j'allaite encore. J’ai eu un allaitement pas évident avec mon grand qui est né trop tôt : défaut de succion , retrait des bouts de sein, multiples baisses de lactation etc. Heureusement j’ai eu un soutien sans faille de mon mari et d'une amie qui se reconnaîtra. Je pense que je n'aurais pas tenu sans eux. Pour le début du 2eme allaitement c’est plus facile car j’ai confiance en les capacités nutritives de mon corps et parce que depuis le village a grandi. Nous avons quand même dû vivre la frénectomie de langue et lèvres récemment et ça reste éprouvant. J’en parlerai bientôt sur mon compte.

Avant de commencer l’allaitement j’ai eu la chance d’être informée par une amie et une consultante en lactation en revanche j’aurais aimé savoir qu’il y a de multiples moyens de « sauver » son allaitement si on le souhaite, que des solutions existes et surtout que chaque goutte compte, que c’est déjà beau. Je pense que j’aurai parfois été moins stressée.

En tips pour une future maman allaitante : lire le manuel très illustré de Caroline Guillot une mine d’or sans prise de tête, s'entourer de personnes pouvant soutenir et ou aider si des questions surviennent, et avoir confiance en son corps et son bébé ça sera toujours l’accord parfait (sauf rare exception).


8) Ton premier souvenir du portage ?


Mon premier portage en original love radius… j’ai simplement été submergée de bonheur, mon tout petit bébé s’est endormi de suite dedans, serein, et près de mon cœur. J’ai pleuré d’émotions, j’ai vraiment eu l'impression de prolonger ma grossesse écourtée et surtout de trouver une solution pour apaiser mon amour.

9) Ton moyen préféré de portage ?


Sans aucun doute l’écharpe car c’est ce qui s'adapte au mieux à la fois au porté mais aussi au porteur. Cependant en bonne accro au portage j’aime franchement tout découvrir. 10) Selon toi, est-ce que tu peux nous dire 3 choses qu’une maman ne doit pas oublier d’amener dans son sac pour le séjour à la maternité ?


Je dirais en toute honnêteté : des culottes d’incontinence plutôt que des slips filets c’est bien plus confortable, un moyen de portage préalablement choisi et de quoi s’apporter du réconfort. Vous venez de donner la vie alors un peu de douceur ça fait du bien.


11) « Sans le portage je n’aurai pas pu… »


Sans le portage je n’aurais pas pu être maman maternante et continuer mes activités. C’est vraiment un super moyen pour répondre et être attentive au besoin de bébé tout en vacant aux autres occupations (ménage, promenade, s'occuper de l’aîné…)



12) Ton voyage préféré avec tes enfants ? Des tips pour des familles qui veulent voyager « facilement » avec des enfants ?


Malheureusement le covid a quelque peu limité ce versant mais je dirais de s’équiper d’un moyen de portage adapté, de l'ultra nécessaire suivant le temps d’où on part et zou !

13) Est-ce que tu as une couverture SnuGgle ?


Non mais j’espère pouvoir m’en équiper avant l’hiver, j’aime le côté personnalisé.


14) Des tips pour des futurs parents qui veulent se mettre au portage ?


Le meilleur tip que je peux donner c’est de faire un atelier de portage avec une monitrice certifiée et à l’écoute car nous n’avons pas tous les mêmes envies ni les mêmes besoins. C’est important que chacun puisse trouver sa pépite en quelque sorte.


15) Des choses que tu aurais voulu savoir avant de devenir Maman pour la première fois ?


Juste que c’est aussi magique que difficile. Difficile au-delà de l’imaginaire : fatigue, émotions, remise en question parfois même culpabilité etc


16) « Etre Maman pour moi, ça veut dire… »


Être imparfaite, faire de son mieux et aimer infiniment.


Merci infiniment à Cindy pour cette interview géniale avec plein d'idées qui peuvent aider une jeune maman !


Vous pouvez la retrouver sur son compte instagram : @milk.and.koala

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout